Comment créer et vendre une formation en ligne sur Learnybox ?

Monétiser son blog grâce au marketing d’affiliation

Il vous est possible de créer votre propre programme d’affiliation à partir de de votre site WordPress. Le marketing d’affiliation vous permettra ensuite de monétiser votre blog. En effet, l’affiliation peut fonctionner dans les deux sens suivants :

  • Vous êtes l’annonceur et vous avez un produit ou service à vendre. Dans ce cas, vous pouvez créer votre propre programme d’affiliation pour promouvoir votre boutique en ligne.
  • ou alors, vous êtes un bloggueur/influenceur disposant d’une grande audience et vous proposez des recommandations à vos lecteurs.

Dans la dernière option, vous devenez un partenaire de la marque qui propose le programme d’affiliation. Vous êtes donc prescripteur et vous percevrez une commission pour chaque action générée sur le site de l’annonceur.

1 – Principe du marketing d’affiliation ?

Le marketing d’affiliation est un système qui existe depuis les débuts d’internet et des sites e-commerces. Comme nous l’avons vu plus haut, son principe de fonctionnement est simple : un site marchand qui vend des produits ou services en ligne (produits physiques, produits dématérialisés, formations en ligne, etc.) propose un programme d’affiliation à d’autres sites internet (à l’instar des blogs). Ces derniers se chargent de faire la promotion de leurs produits/services.

Les affiliés permettent au site émetteur du programme de réaliser des ventes et perçoivent en contrepartie une commission.

2 – Comment les liens sont trackés ?

2.1 – Comment intégrer les liens d’affiliés ?

En vous inscrivant à des programmes d’affiliations, vous recevrez une (ou plusieurs) URL personnelle. Ensuite, vous devez intégrer cette URL dans l’un de vos articles ou une bannière de votre blog. Ainsi, dès qu’un internaute cliquera dessus, le suivi se fera de manière automatique. C’est ce qu’on appelle du tracking.

Les URL d’affiliés sont semblables à des URL normales, cependant, un détail est ajouté à la fin de celle-ci. Les cookies permettent de se souvenir de vous. En effet, lorsqu’un internaute clique sur votre lien d’affilié mais qu’il n’exécute pas l’action souhaitée (c’est-à-dire qu’il ne procède pas immédiatement à une achat), il peut revenir ultérieurement. Dans ce cas, s’il effectue un achat sur le site de l’affilieur, vous percevrez quand même votre commission. C’est cela la fonction des Cookies.

2.2 – La bonne durée pour bien paramétrer votre programme d’affiliation

Bien entendu, tout dépend du programme d’affiliation que vous choisirez. Il est possible qu’un temps limite soit imparti. En effet, certains programmes proposent de tracker le lien sur une période d’un an, d’autres uniquement deux mois. Ce détail est bien précisé dans les clauses du contrat d’affiliation que vous signerez pour rejoindre le programme.

3 – Marketing d’affiliation et éthique morale

Au vu de ce qui précède, on peut se poser la question de savoir si le marketing d’affiliation est honnête. La réponse est oui du moment que l’on respectes des guidelines.

En plus de l’honnêteté vis à vis des internautes, il est également important d’être transparent avec Google. Pour cela, il faudra suivre les règles imposées. Généralement, c’est le programme d’affiliation qui dicte des règles qui prennent en compte celles de Google. L’affilié est alors tenu de respecter ces règles, au risque de se faire radier du programme.

Selon la politique de Google, un lien payant doit posséder un attribut de type rel= »nofollow ». Cependant, Google ne fait pas de différence entre un article sponsorisé et un lien d’affiliation. En effet, il ne fait mention que « lien payant ».

Google exige également que les liens d’affiliation ne représente qu’une petite partie des liens du blog. L’idée est d’éviter que les affiliés recopient textuellement les fiches produits du site vendeur. Les liens affiliés devront être placés dans des contenus de qualité qui apporte de la valeur ajoutée à l’internaute. Faute de quoi, le site partenaire pourrait ne pas être référencé.

4 – Comment être transparent avec son lecteur ?

Lorsque vous décidez de monétisez votre blog avec des liens d’affiliation, vous devez obligatoirement le préciser à votre audience. C’est exactement ce que font les réseaux sociaux lorsqu’ils font apparaître une publicité dans votre fil d’actualité. Ces publicités portent souvent la mention « publication sponsorisée ».

Pour ce faire, vous pouvez créer une page dédiée sur laquelle vous mentionnez votre politique de monétisation. Vous pouvez préciser à proximité du lien, un message qui annonce que c’est un lien d’affiliation. Il est également possible de différencier vos liens classiques de vos liens d’affiliation. Sur votre site, vous pouvez mentionner à différents endroits que vous proposez un lien d’affiliation. Vous pouvez ensuite donner une couleur différentes à vos liens d’affiliation et la préciser à vos lecteurs. Ainsi dès le premier coup d’œil, ils pourront les différencier.

5 – Marketing d’affiliation : Quel intérêt pour l’internaute ?

En réalité, l’internaute ne tire aucun avantage particulier, hormis le fait que le produit ne lui reviendras pas plus cher s’il décidait de cliquer sur le lien. Cependant, dans certains cas, il peut arriver que l’internaute bénéficie d’une réduction via un lien partenaire.

Les programmes d’affiliations sont un système gagnant-gagnant. Toutes les parties sont gagnantes.

En tenant compte de la logique de l’honnêteté, l’affilié placera en principe son lien sur un produit de qualité qu’il souhaite recommander. Un produit qu’il utiliserait lui-même au besoin. Ainsi, l’internaute dispose d’un article qui lui présente un avis impartial. Le site annonceur réalise une vente qu’elle n’aurait peut-être pas obtenue sans l’aide de l’affilié ou accroît sa notoriété. Toutes les parties en sortent gagnantes.

6 – Comment choisir les bons programmes ?

Pour choisir un bon programme, vous devez commencer par proposer à votre audience un blog avec une thématique et une ligne éditoriale spécifique. Si la thématique de votre blog est large, vous aurez beaucoup plus de choix de programme. Cependant, le taux de conversion dans ce cas est plutôt bas.

A l’inverse, si la thématique de votre blog est très restreinte (c’est dire que vous proposez un blog de niche) vous ciblerez votre interlocuteur ainsi que votre marque. Par conséquent, le taux de conversion sera plus élevé. Vous pouvez par exemple proposer les ventes de vêtements, mais pas n’importe lesquels). Pour les femmes enceintes par exemple. Ensuite, tout ce que vous aurez à faire c’est de rédiger du contenu de qualité.

En somme, si votre blog parle par exemple beauté, souscrivez à des programmes d’affiliation proposés par des marques de cosmétiques. Si au contraire votre blog parle de musique, choisissez des programmes comme ceux d’Apple, Amazon, etc.

7 – Combien peut gagner un affilié sur un produit ?

Même si certains blogs ou influenceur sur les réseaux sociaux parviennent à vivre de l’affiliation, cela ne vous rendra pas riche. Voici quelques paramètres à connaître :

  • Les revenus d’affiliation sont très variables : De façon générale, Un affilié touche entre 10 % et 50 % dur prix de l’article acheté. Tout en sachant que les commissions les plus courantes sont de l’ordre de 20 % et 25 %.
  • Ensuite, vous devez tenir compte des délais : En fonction du programme auquel vous souscrivez, vous percevrez votre rémunération à une date bien déterminée.
  • Enfin, n’oubliez pas les seuils minimums : La plupart des programmes d’affiliation propose un seuil avant de pouvoir bénéficier de l’argent généré par vos ventes. Par exemple, tant que vous n’avez pas cumulé 50 ou 100 euros, vous n’avez pas la possibilité de retirer vos commissions.

Toutes ces clauses sont généralement stipulées dans les mentions légales du programme auquel vous souscrivez. Vous devez donc bien en connaître les termes avant de signer.

8 – Faire vivre le programme dans la durée

Comment faire vivre le programme dans la durée

En tant qu’annonceur, le défi est de parvenir à faire vivre le programme après son lancement. Pour ce faire, rassurez-vous que la plateforme en charge de votre campagne sera capable de piloter votre programme d’affiliation dans sa durée de vie. Plus précisément en ce qui concerne l’animation du réseau d’affiliés.

Aussi, vous devez porter une attention particulière à la conduite du programme et faire des propositions pour votre plateforme. Ne laissez jamais complètement la main sur votre programme. Le premier bilan que vous ferez avec votre plateforme est particulièrement important. Bien souvent, cela se fait deux à trois semaines après le début de la campagne. Ces premiers résultats vous donneront un aperçut général du cycle de vie de votre campagne.

En effet, cette première réunion est l’occasion d’apporter des explications plus en détails afin de faire sauter tous les blocages. C’est donc l’occasion de clarifier une nouvelle fois ces points et de le démontrer par les chiffres.

Etant donné que l’annonceur confie toute la gestion d’un canal d’acquisition, leur attentes sont également élevées. Pourtant, les résultats sont rarement immédiats. Il faut compter 3 mois en moyenne pour que les résultats deviennent significatifs. La plateforme doit donc profiter de ce premier bilan pour faire comprendre à leur client l’évolution de la campagne (ce qui a fonctionné et ce qui a moins bien fonctionné).

Bien souvent, les affilieurs se concentrent uniquement sur le volume d’affaires et les coûts générés. Leur approche est tournée vers le ROI, ce qui est logique lorsqu’on travaille à la performance. Cependant, ce n’est pas tout. C’est pourquoi vous devez sensibiliser les annonceurs sur les autres indicateurs importants.

Pour juger de l’efficacité d’une campagne d’affiliation et de son potentiel, vous devez apprécier les indicateurs suivants :

  • Le nombre d’affiliés actifs : Ce nombre peut révéler un manque d’attractivité de la campagne. Dans ce cas, la plateforme devra sonder les affiliés pour savoir ce qu’il en est.
  • Le trafic mensuel généré: Ce chiffre renseigne sur l’activité effective des affiliés. Un trafic faible demande de déployer des stratégies afin d’accroître et d’optimiser la présence des affiliés. Vous pouvez par exemple proposer de nouveaux supports si ceux actuels sont peu attractifs.
  • L’ECP (Earn Per Clic) : Lorsqu’il est trop bas, ce ration peut conduire inévitablement les affiliés à abandonner la campagnes. Il est donc important de faire un diagnostic complet du site pour comprendre pourquoi il convertit très peu.
  • Les typologies d’affiliés actives : Que manque t-il pour toutes les attirer ?
  • Les affiliés à potentiel (ou “top affiliés”) actifs : Pour cela, vous devez déterminer si leur contribution est significative. Ensuite, demandez-leur s’ils sont satisfaits de la campagne avant d’envisager le cas échéant d’un traitement de faveur.

Découvrez Learny Box

Pages de ventes optimisées

Nous contacter :

libero justo libero. leo felis libero vulputate, commodo